mardi 22 mars 2016

[Running] Beach training x Normandie

Bonjour par ici !
Je ne vous apprends rien : la monotonie est l'ennemi numéro 1 du coureur de route ! Vous connaissez l’équation, parcours répétitifs + terrains connus + entraînements redondants = ennui + baisse de motivation !
Pour pallier au « training burn-out » et casser les sessions routinières, il est parfois bon de sortir de sa zone de confort et de partir à la découverte de nouveaux terrains; le temps d’un jour, d’un weekend ou d’une semaine. L'objectif étant de s'aérer l'esprit et de surprendre ses sensations running. 

C’est ainsi que je suis partie deux jours savourer les côtes normandes avec mon équipe de joyeux runners. Récit d’un entrainement aux embruns marins : 



L’avantage des côtes normandes, c’est qu’elles offrent des terrains d'entraînements variés : plages "moelleuses", digues plus rigides (pour retrouver les sensations des courses de route !), ou encore chemins type "cross" entre terre et mer. 


JOUR 1
Au programme : une sortie longue sur la plage; 20 kilomètres à petite allure entre Villers et Deauville.
Courir sur la plage présente de nombreux avantages :

  • Cela permet de préserver les articulations : le sable atténue les ondes de choc liées à l’impact du pied au sol, bien connues pour fragiliser les genoux et chevilles. 
  • C’est un travail intéressant pour les chevilles : les appuis instables permettent un bon renforcement naturel des muscles stabilisateurs de la cheville.
  • Cela booste le renforcement de la musculature et de la posture : courir sur le sable demande plus d’énergie et de puissance que sur un sol dur.
  • De plus, l'alternance de sables (plus ou moins meubles selon l'humidité) permet de travailler l’équilibre.
Les conditions météorologiques étaient assez particulières : un fort vent de face nous poussait à renforcer le gainage et la résistance durant la course. 
Cet entrainement était également l’occasion d’écouter nos sensations, d’accélérer lorsque nous étions à l'aise, façon fartlek (méthode flexible intégrant des variations d’allure et de terrains au gré des sensations). 



JOUR 2
Un petit jogging de récupération entre terre et mer pour cette deuxième journée (10 kilomètres). L'occasion de découvrir les Marais de Villers, peuplés d'une faune incroyable !

Evidemment, les entre-run étaient l’occasion de balades touristiques (visite de Honfleur entre autre), de micro-siestes dans notre gite, de repas régionaux et gourmands (gros coup de cœur pour les tartes aux pommes normandes : tièdes et servies avec une boule de glace vanille ou un coulis de caramel chaud !). 




Au bilan de ce weekend : une routine cassée, un véritable gain d’énergie, de motivation, de repos et de mental pour poursuivre cette saison des courses 2016 !

Si un séjour sportif ou touristique dans le Calvados, entre Deauville et Villers vous tente, voici mon Top 5 :
  • Le mythique run de plage de Villers à Deauville; un parcours splendide entre des vagues vitaminées et des maisons de contes de fée. 
  • Un restaurant incontournable : Le Mermoz, à Villers-Sur-Mer, pour ses délicieux plats de poissons frais et sa tarte normande typique. 
  • Testée et approuvée après notre sortie longue sur la plage : la Pizzeria Barbara à Deauville, pour ses pizzas au feu de bois, ses tagliatelles fraîches au saumon ou encore sa tarte tatin caramélisée (une merveille !).
  • La visite de Honfleur, incontournable ! A ne pas manquer : le port typique, les petites ruelles historiques, et bien évidement les cidreries et boutiques de caramels !
  • Les Planches de Deauville, une célèbre promenade en bois. Des cabines de bain bordent la balade, chacune portant le nom d'une célébrité ayant participé au Festival du cinéma américain de Deauville.

Tentés ?

1 commentaire:

  1. Des photos qui donnent envie de chausser les baskets là maintenant tout de suite et de se téléporter en Normandie. C'est une très belle région dont mon copain et originaire, j'ai hâte d'aller y passer quelques jours cet été :-)
    Bon week!
    Delphine

    RépondreSupprimer